Le cri est toujours le début d’un chant

  • Réalisation : Clémence Ancelin
  • Une coproduction : France Télévisions, ISKRA, Docks 66

Synopsis

Le cri est toujours le début d’un chant est un conte merveilleux et tragique, dans un pays où de grands enfants tristes ont des visages colorés, étrangement fixes mais étrangement beaux. Dans ce pays, les enfants grandissent si vite qu’ils n’arrivent pas toujours à changer leurs chaussures aussi vite que leurs pieds s’allongent. Aussi, ils vont souvent pieds nus et s’écorchent parfois aux ronces et aux cailloux des chemins de la vie.
Réalisé avec, par, pour, sur, autour d’un groupe de garçons dont la loi empêche de montrer les visages car ils passent un moment de leur adolescence dans un Centre Educatif Fermé, Le cri est toujours le début d’un chant accompagne ces jeunes gens, qui se fabriquent chacun un masque afin de pouvoir prendre la parole dans un film… Et doucement, auprès d’eux, l’on s’éloigne du rivage des lieux communs : ceux que les médias de masse agitent comme les terribles et dangereux « délinquants » se révèlent doux, drôles, poètes ou philosophes, et offrent une réflexion profonde et sensible sur la loi, la justice, et l’incarcération des mineurs.

Fiche technique

  • Titre : Le cri est toujours le début d'un chant
  • Genre : documentaire
  • Une coproduction : France Télévisions, ISKRA, Docks 66
  • Réalisatrice : Clémence Ancelin
  • Image : Clémence Ancelin 
  • Son : Clémence Ancelin 
  • Assistante réalisation : Lena Fraenkel
  • Montage : Laureline Delom
  • Montage son : Nicolas Joly 
  • Ce film a reçu le soutien de Ciclic - Région Centre-Val de Loire, en partenariat avec le CNC, la PROCIREP- Société des producteurs de l'ANGOA, l’Association Audiopradif, la DRAC Centre et l’Association Montjoie - CEF La Rouvellière,  Brouillon d’un rêve de la Scam et du dispositif La Culture avec la Copie Privée
  • Numéro d'ISAN : 0000-0003-750A-0000-X-0000-0000-C

Affiche

Portfolio