Douleur règle fin de grossesse : bon signe, mauvais présage ?

Que peut signifier une douleur de règle en fin de grossesse ?

par Doc KS
0 commentaire 35 vues

La petite graine s’est trouvé un nid douillet au sein de votre utérus. La joie que ce petit être en pleine croissance a apportée au sein de votre famille est grande. Vous avez veillé à observer les changements de votre corps en voguant sur des vagues de ressentis contradictoires. Entre excitation et inquiétude, vous avez appris à comprendre le développement de l’humain en miniature qui vit en vous. Plus encore, vous avez appris durant tous ces mois à comprendre les nouvelles exigences de votre corps et le message que ce dernier essaie de vous faire passer. C’est pour cette raison que vous ne pourriez pas passer à côté de cette sensation semblable aux douleurs de règles qui vous agresse le bas ventre. Faut-il tirer la sonnette d’alarme ou juste y voir une phase normale du processus ?

Quelles douleurs sont normales en fin de grossesse ?

Félicitations, car en bonne amazone, vous avez brillamment traversé cette période d’attente. Le précieux moment qui marque la rencontre entre la future maman et son bébé est proche. Vous vivez là les derniers moments de votre grossesse. Il se peut qu’en cette période, vous ayez à faire face à des douleurs telles que :

  • les douleurs ligamentaires,
  • les tiraillements ou douleurs au niveau du bas du dos, des reins et de la symphyse pubienne,
  • une pesanteur pelvienne qui peut être très désagréable,
  • les contractions utérines.

À cela s’ajoutent certaines douleurs situées au bas-ventre. Il s’agit en général, des contractions de Braxton Hicks. Ce sont de toutes petites contractions pouvant être ressenties tout au long de la grossesse.

Quel message fait passer une douleur de règle en fin de grossesse ?

Les douleurs de règles sont causées par la contraction du muscle utérin. Pendant menstruel, la muqueuse utérine (endomètre) devient plus épaisse et plus vascularisée. Elle se prépare ainsi à accueillir l’embryon. Quand la fécondation ne se fait pas, alors l’utérus se contracte de façon intense pour évacuer l’endomètre d’où les règles douloureuses. 

Douleur de règle fin de grossesse

Dans le cadre d’une grossesse, les règles ne sont pas d’actualités. Chez la femme enceinte, ce type de douleurs est ce qu’on appelle une contraction. Elles ressemblent aux crampes menstruelles, mais elles n’interviennent pas à intervalles rapprochés. Retenez que votre utérus se prépare pour le jour de l’accouchement. Avec un bon repos, une alimentation sainement variée et des mots de réconfort de votre docteur, l’inquiétude passera.

Douleurs en fin de grossesse : quand s’inquiéter ?

La première chose qui devrait alarmer la femme enceinte, c’est la fréquence de survenance de ces douleurs. Si elles reviennent toutes les 10 minutes (avant la 37e semaine), il y a de quoi s’inquiéter. Si après la 37e semaine vous ressentez les douleurs au bas-ventre à un intervalle situé entre trente secondes et cinq minutes, appelez votre médecin traitant.

Si le malaise que vous ressentez est accompagné de perte des eaux, de saignement ou de l’immobilité de l’enfant, vous devez rapidement vous rendre à la maternité de l’hôpital le plus proche. Ce qu’il faut retenir c’est que les douleurs de règle qui sont régulières et s’intensifient au fur et à mesure que les minutes s’égrainent ne sont pas à prendre à la légère pour vous et pour la santé du bébé.

Les douleurs de règles en fin de grossesse sont normales. Inutile de s’inquiéter lorsqu’elles surviennent car ni vous, ni le bébé, n’êtes en grand danger. Elles marquent souvent le début du travail. Toutefois, l’instinct de la future maman étant plus fort que tout, n’hésitez pas à faire appel à votre gynécologue en cas de trop grande inquiétude. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire