Mycose buccal et mal de gorge : traitement

Quel traitement pour la mycose buccale et le mal de gorge ?

par Doc KS
0 commentaire 196 vues

Encore appelée candidose, la mycose buccale est engendrée par la croissance irrégulière du candida albicans, un champignon normalement présent dans la bouche, l’appareil digestif et sur le corps. Cet accroissement incontrôlé peut créer une infection et des inflammations dans la bouche. L’inflammation produite par le muguet buccal peut alors entraîner un mal de gorge, de la toux et même des difficultés à se nourrir. Quel traitement adopter alors pour être soulagé ?

Les solutions médicales

Pour soigner la mycose buccale, le médecin peut recommander un traitement local à base d’antifongique comme le miconazole ou l’amphotéricine en gel. La prise de la nystatine en comprimé qu’il faudra sucer à plusieurs reprises dans la journée peut être également recommandée. Le traitement peut aller d’une à 3 semaines en fonction de l’amélioration constatée.

Pour traiter les symptômes de ce souci de santé tels que les lésions et le mal de gorge, le médecin peut également prescrire des bains de bouche antiseptiques. Comme bain de bouche antiseptique, on a :

  • l’Eludril,
  • la bétadine ORL,
  • l’Hextril,
  • etc.

Une solution à base d’eau et de bicarbonate de sodium peut également se montrer efficace pour rééquilibrer la flore buccale. Les médicaments ou bains de bouche doivent être pris bien avant ou après les repas et doivent être maintenus en contact avec les lésions pendant quelques minutes. En cas de port d’une prothèse dentaire, il faudra l’enlever pour la décontaminer avec un antifongique et du bicarbonate.

Comment soigner la mycose buccale et le mal de gorge ?

Quelques remèdes naturels

Certaines huiles comme celle de coco ou de palme ont des vertus antifongiques qui permettent de lutter contre le champignon responsable de la candidose. L’utilisation de quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé est également efficace pour soulager le mal de gorge.

Il est aussi possible de se servir des huiles essentielles de laurier noble, d’origan, de cannelle pour lutter contre la mycose buccale. Une alternative est de prendre des infusions à base de lavande, de sauge ou de thym pour soulager les inflammations.

Le miel possède aussi des propriétés antibactériennes et apaisantes qui peuvent être utiles dans le traitement du muguet buccal et du mal de gorge. Par ailleurs, pendant la durée de l’affection, il faut maintenir une alimentation très pauvre en sucre, car ce dernier favorise l’accroissement des champignons.

Quelques gestes à adopter pour prévenir le muguet buccal

Avant tout, il est utile de rappeler que le champignon à l’origine du déséquilibre de la flore buccale se trouve naturellement dans la bouche, mais sa propagation est empêchée par le système immunitaire. Ainsi, si celui-ci s’avère être défaillant, il y a un risque accru du développement de l’infection fongique. De ce fait, il faut veiller à renforcer ses défenses immunitaires.

Une mauvaise hygiène de la bouche peut être responsable de la mycose. C’est pourquoi, la meilleure manière de l’éviter est de se brosser les dents au moins deux fois par jour avec du dentifrice contenant du fluor. Le fil dentaire ou les brossettes interdentaires sont également utiles pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire. Si vous portez des prothèses amovibles, prenez soin de bien les entretenir.

Certains traitements utilisés dans le cadre d’une chimiothérapie contre le cancer peuvent causer une sécheresse buccale qui à son tour engendre des inflammations dans la bouche et au niveau de la gorge. Une bonne hydratation à l’eau de Vichy par exemple peut aider à soulager le patient. Pour les personnes qui sont régulièrement sujettes aux mycoses, elles peuvent recevoir, en guise de prévention, un traitement antifongique notamment lorsqu’elles sont mises sous antibiotiques.

 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire