Convalescence après une embolie pulmonaire

Comment gérer la convalescence après une embolie pulmonaire ?

par Doc KS
0 commentaire 52 vues

L’embolie pulmonaire est un problème de santé qui survient lorsqu’un caillot sanguin obstrue une artère pulmonaire ou une de ses branches et se dirige vers le cœur et l’artère pulmonaire. Ce mal affecte donc les poumons et le cœur. C’est l’une des maladies cardiovasculaires les plus graves qui existent. Elle est actuellement considérée comme la troisième après l’accident vasculaire ou AVC et l’infarctus du myocarde. Voici comment gérer la convalescence après une embolie pulmonaire.

Suivre un traitement anticoagulant

L’embolie pulmonaire peut entraîner des problèmes ou complications graves et même causer la perte de la vie chez 1 patient sur 10. Suite à un premier épisode de cette maladie, le risque de récidive est important.

Afin de le minimiser, les patients se voient prescrire la prise d’un traitement anticoagulant par leur médecin traitant. Celui-ci favorise la fluidification, donc la circulation du sang et évite la formation de nouveaux caillots.

La durée des traitements anticoagulants peut varier selon le contexte de la survenue de l’embolie pulmonaire. Ainsi, lorsque ce syndrome est dû à un facteur comme une chirurgie, les médecins peuvent prescrire la prise de médicaments anticoagulants sur 3 à 6 mois après l’incident.

En cas de cancer, le traitement anticoagulant doit durer 6 mois au moins et continuer si le cancer reste actif ou nécessite un traitement. Lorsqu’il n’y a pas de facteur sous-jacent, le traitement recommandé est de 6 mois ou à vie.

Se tenir au fait des risques de récidive

En cas de convalescence après une embolie pulmonaire, vous devez vous informer sur les risques de récidive. Plutôt que de le faire en ligne sur les sites médicaux de Google, demandez directement à votre médecin traitant ou tout professionnel de la santé ayant reçu un  formation adéquate. L’embolie pulmonaire peut être la conséquence de causes comme :

  • une intervention chirurgicale,
  • des traumatismes sévères des membres inférieurs,
  • une grossesse,
  • une contraception œstroprogestative,
  • ou une immobilisation prolongée.

Dans ces cas, le risque de récidive est très faible après 3 mois de soins anticoagulants. Si l’embolie survient sans autres facteurs à la base, le risque de récidive est élevé après la durée de traitement. Il est de 9 à 10 % dans l’année qui suit le traitement.

Par ailleurs, quand la maladie est liée à un cancer, le risque demeure élevé lorsque le traitement est administré et même après celui-ci. Les récidives sont en général plus graves que le premier épisode d’embolie pulmonaire. Elles peuvent par exemple causer une hypertension pulmonaire chronique.

Adopter les bons gestes pour éviter la récidive

Voici comment gérer la convalescence après une embolie pulmonaire

Pour éviter la récidive lors d’une convalescence après une embolie pulmonaire, vous pouvez adopter certains gestes. Il faut avant tout savoir que bien que cette pathologie cardiovasculaire fasse partie des maladies discrètes, certains symptômes permettent de la reconnaître. Le plus commun est une douleur vive à l’inspiration. Il arrive que ces douleurs se situent derrière le sternum, non loin du cœur.

En réponse à cela, vous respirez de façon plus rapide, votre rythme cardiaque étant accéléré. Il s’agit d’une fibrillation. L’embolie pulmonaire peut aussi être causée par une phlébite qui entraîne des douleurs et un léger gonflement de la partie de la jambe affectée. Pour éviter toute récidive, il est recommandé d’éviter les aliments prolongés et de s’hydrater régulièrement pour une bonne circulation du sang.

Il faudra également éviter la consommation d’alcool et lutter contre l’obésité. Par ailleurs, vous devrez éviter la reprise précoce de tout travail impliquant une activité physique intense. La période de convalescence peut être difficile à vivre. Vous aurez donc besoin de courage pour la surmonter. La mobilisation de vos proches pourrait être utile pour vous apporter tout le réconfort souhaité.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire